Page du plan détaillé


Navigation par niveau


Navigation par tag


Navigation par EDC


navigation par suivi édito



rechercher un contenu


SECTEUR COURANT DU MANUEL > TEDI - Transformations des États démocratiques industrialisés > Jérôme VALLUY    

Segment - La production de formules de gouvernement alternatives

D. Rédaction stable pour relecture collective
II. En cours d’éditorialisation


De multiples facteurs permettent d’interpréter l’évolution historique qui a abouti à la Révolution française. L’un d’eux — et non le seul ! (facteurs économiques, mutations sociales) — réside probablement dans l’abondante production intellectuelle, durant tout le XVIIIe siècle, de pensées et discours mettant en cause la formule de gouvernement de la monarchie d’Ancien Régime 1 : textes philosophiques, pamphlets, poèmes satiriques, dessins… ont ainsi diffusé, notamment auprès de la petite bourgeoisie des professions libérales et du bas clergé, des motifs de défiance à l’égard du régime en place. De même, le marxisme? et les idéologies socialistes qui se développent au XIXe siècle offriront-elles par la suite des alternatives politiques à des populations insatisfaites. Néanmoins, comme le souligne Theda Skocpol (États et révolutions sociales — La révolution en France, en Russie et en Chine, 1985 2), les alternatives idéologiques ne pèsent que dans la mesure où il existe des élites politiques capables de mobiliser les énergies révolutionnaires de la population et leur sens au cours du temps dépend des actions et discours produits à leur sujet comme le montre l’étude ci-dessous de Philippe Braud et François Burdeau 3 des débats relatifs à la révolution française de 1789 . En outre, des facteurs sociaux, économiques ou militaires interviennent pour créer une conjoncture favorable.

Jérôme VALLUY‚ « Segment - La production de formules de gouvernement alternatives  »‚ in Transformations des États démocratiques industrialisés - TEDI  - Version au 19 août 2019‚  identifiant de la publication au format Web : 41